Description du projet

3 jardins de phytoremediation au cœur d’un parc périurbain

Au sein du Parc du Peuple de l’Herbe à Carrière Sous Poissy se trouvent trois jardins de phytoremediation. Chacun occupe 400m² et permet de traiter un volume de terre spécifiquement identifié lors de la mise en œuvre du parc. Conçus par Gilles Gallinet (associé Hekladonia) en 2011 dans le cadre de la maitrise d’œuvre du parc, ces jardins ont été mis en place en 2014-2015. Ces 3 jardins, véritables écosystèmes de dépollution, sont construits autour d’alliances phytosociologiques choisies en fonction des actions de dépollutions attendues :
#-Jardin in situ agroforestier (ETM et hydrocarbures)
#-Jardin Ex-situ de prairie métallicole à Brassicacea (ETM)
#-Jardin Ex-situ agroforestier en milieu acide (ETM et COHV).

Un suivi régulier, un retour d’expérience et des recommandations d’amélioration et de gestion

Les suivis ont été réalisés par Gilles Gallinet en 2016, puis 2018 et 2020. Ils concernent la chimie des sols eux-mêmes, mais aussi la biochimie des végétaux et l’hydrochimie des lixiviats récupérés dans une structure drainante pour les jardins ex-situ. A ces suivis chimiques s’ajoutent des visites techniques détaillées (flore, pédologie) permettant de relever les végétaux présents (plantés comme spontanés), de vérifier l’état des structures et aménagements connexes, d’inspecter les filtres à tourbe et BRF présents en sortie de jardins ex-situ, d’observer les sols vivants restaurés par l’écosystème de phytoremediation (activité biologique et bioturbation observable).

Les recommandations portent sur les plantations complémentaires à réaliser, la gestion des végétaux et la gestion des sols vivants (paillage, incorporation de matière organique…)

Ce que nous avons réalisé

Analyses chimiques: sol, végétaux, lixiviats
Visites techniques détaillées et observations de terrain
Recommandations de gestion et d’améliorations