Les sols et la machine biologique et physico-chimique

Il existe tout un panel d’agressions auxquelles les sols sont soumis: compactage, fermeture, mise en place d’enrobés, de béton ou autres recouvrements de surface plus ou moins étanches, changement des conditions physiques et chimiques, introduction de substances polluantes, asphyxie, suppression de toute matière organique ou de l’édaphon, destruction de la pédofaune, assèchement… Les sols sont trop peu protégés réglementairement, et pourtant les sols constituent, avec l’eau et l’air, la base de toute vie sur terre.

La restauration des sols est un enjeu majeur aujourd’hui, en milieu urbanisé comme sur les terres agricoles et les milieux naturels.

Le sol est une machine biologique et physico-chimique très puissante, aux fonctions nourricières, régulatrices, stockantes et épuratrices reconnues:

  • Régulation du cycle de l’eau: rétention, décantation, infiltration. La base de la gestion alternative des eaux se trouve dans une parfaite maitrise des conditions édaphiques. Noues, jardins creux, jardins de pluie ne peuvent fonctionner sans des sols vivants, aérés, perméables.
  • Source de vie primaire: humus, oligo-éléments, éléments traces… sont utilisés par les producteurs primaires pour générer de la matière vivante (biomasse) qui sera ensuite réutilisée par d’autres formes de vie, ou recyclée directement au sol si non valorisée par les consommateurs.
  • Base de la pyramide écologique: les producteurs primaires et leurs consommateurs directs sont autant de sources d’énergie biochimique, pour les  autres consommateurs des écosystèmes. C’est toute la pyramide écologique, jusqu’au prédateur et superprédateur, qui en profite. Un sol vivant permet aux écosystèmes de s’épanouir, y compris les écosystèmes nourriciers que sont nos cultures.
  • Régulateur physico-chimique par la machine biologique: la très grande majorité des cycles naturels qui font fonctionner notre biosphère passent par le compartiment sol: éléments majeurs (cycles de l’azote, du carbone, du potassium…) et éléments en trace (cycle du plomb, arsenic, zinc, cuivre…). Une flore et une faune incroyablement riches collaborent et interagissent : myxomycètes, champignons, bactéries, insectes, micro-organismes, acariens, myriapodes, annélides, mollusques, crustacés…
  • Rôle épurateur reconnu: l’action dépolluante et épuratrice des sols est la base de la phytoremédiation, de l’assainissement autonome ou par lits plantés de roseaux, de la gestion alternative des eaux. Maitriser le sol et ses fonctions épuratrices est une des clés de la maitrise des pollutions dans notre environnement. Nous ne faisons que valoriser ce que la nature à développé pendant plusieurs millions d’années d’évolution pour rendre la vie possible.

Sols artificialisés, sols dégradés, sols pollués, sols imperméabilisés: MÉTHODOLOGIE DE RESTAURATION DES SOLS VIVANTS

HEKLADONIA construit son travail suivant une méthodologie bien structurée:

  • Évaluation du contexte environnemental: géologie appliquée régionale, pédologie régionale, contexte environnemental général, contexte humain (urbain, industriel, agriculture…)
  • Diagnostic des conditions d’aménagement du site: usage du site, recouvrement, gestion des eaux, usage des sols, circulations d’engins…
  • Diagnostic et compréhension de la problématique « sol »: volet pollution des sols, volet agronomique, volet géotechnique, volet géologique, volet hydraulique des sols
  • Cartographie et schéma conceptuel de synthèse des informations récoltées
  • Définition des enjeux
  • Montage d’un projet de restauration de sol. Nos projets de restauration de sols dépassent souvent la simple question du sol. Ils s’inscrivent dans un projet plus global de reconquête écologique. Les projets de restauration de sols sont morphogènes pour les usages et aménagements du site. Un travail itératif avec gestionnaires et concepteurs aménageurs quand ils existent est nécessaire.

Chaque problématique trouve une ou plusieurs solutions: décompactage, apport de matière organique, mycorhization, décapage, intrants… Nous travaillons sur les cycles énergétiques et les cycles de matière (carbone, azote…).

Les commentaires sont fermés.